[Mots d’enfants] La Terre

Discussion en voiture. Parce qu’en voiture, c’est le moment d’avoir des paroles philosophiques…

-Maman, qui c’est qui a fabriqué la Terre ?

-La terre ? de quelle terre tu parles ?

-Ben la Terre, où y’a notre maison et tous les villages

-OK, donc la planète tu veux dire

-Oui ! … C’est papa ?

*Eclatée de rire* Non,  c’est pas papa ! C’est plus vieux que ça !

-Ah, c’était fait avant que je suis née ?

-oui, très longtemps avant !

-Ben qui c’est qui l’a fait alors ?? Papy ?

Et comme nous ne lui avons parlé ni de Dieu ni d’aucune religion, j’ai dit ce qu’il me semblait le plus simple :

C’est la nature qui fait ça !

-aaaaaah d’accord !

L’angoisse de séparation

Voilà ce que j’ai découvert chez ma louloute, enfin, j’ai découvert le nom…

Les symptômes ? Vous avez un bébé de 15-20 mois, ici 18, et brutalement, il refuse son lit, comme si vous le couchiez sur des charbons ardents ou des pointes. Rien que de s’approcher de la chambre, le bébé commence à vous enserrer le cou, à se cramponner de toutes ses forces, et bien sûr, à pleurer…

Voilà ce qui se passait depuis notre séjour dans le sud cet été, alors que bébé est une bonne dormeuse, elle se fait des marathons de 12-13h et a tendance à réclamer son lit. Et c’est pas qu’elle ne voulait pas dormir, dans mes bras, à côté de moi dans le lit, no problem, je m’endors en quelques minutes. Non, ce qu’elle ne voulait pas, c’est son lit.

Alors on sentait bien que la prendre avec nous n’était pas la solution, c’était reculer pour mieux sauter.

Les rituels du coucher sont en place déjà avec numéro 1, même si les histoires se font un peu plus rares en ce moment, il y a un moment de discussion et de câlins avant le dodo

On a essayé de la laisser pleurer, avec le coup des 5-10-15min pour aller la rassurer (Note : Elle dort dans la même chambre que sa soeur, qui bien évidemment ne dormait pas dans ce doux vacarme, donc il y a déjà quelqu’un qui lui parle) Impossible. Une heure de hurlements plus tard (on a déménagé sa soeur du coup), elle est toujours droite dans son lit et elle a même trouvé le moyen de se faire mal à force de s’énerver…

La solution est venue du net. Je ne suis pas très fan généralement pour les soins mais bon, y’a pas que du mauvais, y’a du bon aussi sur les forums/réseaux etc… je tape 2-3 mots clés et les réponses pleuvent ! Des dizaines de parents qui témoignaient de faits similaires, enfants inconsolables… Et la solution, si simple…

S’asseoir à côté du lit.

Au point où j’en suis, je me dis que quelque chose d’aussi simple ne peut pas fonctionner… Mais bon, j’essaie. Je m’assied sur son coffre à jouets et lui parle doucement. MAGIQUE. Tout de suite, elle s’assied à son tour, s’arrête de pleurer sans que je la prenne. Elle guette quand même si je me sauve pas… Au bout de quelques minutes, elle se couche, et toute épuisée qu’elle est d’avoir tant crié, elle s’endort. Elle lâche mon doigt qu’elle cramponnait. Je sors de la chambre sur la pointe des pieds et le tour est joué !

Depuis, je prends 5min le soir pour m’asseoir à côté d’elle, silencieusement, je constate toujours des petits coups d’oeil pour vérifier si je ne me sauve pas avant qu’elle ne se soit endormie, mais je reste de moins en moins longtemps.

Ça a marché pour moi, alors si vous rencontrez le problème avec un bibou de cet âge, essayez, c’est rien de le faire, et ça épargne énervements et autres !

12013-05-22 15.16.05

 

5 ans !!

Déjà 5 ans. On entend dire partout que le temps passe vite, mais c’est tellement vrai… Je me suis remémoré hier l’attente, ces contractions qui ne voulaient pas t’aider à sortir de mon bidou, cette journée à faire des tours en rond dans le jardin…

Puis l’excitation mêlée de tellement de fatigue quand la sage-femme m’a dit, allez, ce coup-ci, c’est le bon, vous allez le rencontrer votre bébé, on est partis !

La fatigue extrême quand papa m’a glissé à l’oreille « regarde, il y a deux petites billes noires qui te dévisagent » et son aide pour que je puisse juste te regarder…

Et ce lendemain, ou après juste 1h de sommeil (depuis 48h), ce matin ou la dame qui travaille à l’hôpital m’a demandé « thé ou café » et que je lui ai répondu « je prendrais bien quelques heures de sommeil ! »

Et ce moment, ce moment où je t’ai regardée dans ton berceau et que ça m’a sauté à la figure, que c’était toi qui venait de devenir le centre de ma vie, tout cet amour qui venait du fond de mon ventre, je ne savais pas qu’il était là mais là, ça dépassait tout, un sentiment tellement fort !

Et c’était il y a 5ans ma petite fée, alors que j’ai l’impression que c’était la semaine dernière (oui, pas hier, hier, on a eu ta soeur !)…

J’essaie de profiter de tout ces petits moments, j’ai diminué mes heures de travail pour les attraper au vol, après un temps où j’ai essayé de continuer « comme avant ». Mais non, te lever pour te poser chez nounou et te récupérer pour te coucher, ça ne pouvait pas faire, je ne pouvais pas passer à côté de tout ça…

Je t’aime trop fort…

SONY DSC

 

 

[Mots d’enfants] Mariage

Ma fille parle beaucoup du mariage, l’actualité l’y pousse peut-être…

Alors déjà maman et papa sont « comme mariés »… OK.

Il y a quelques temps, elle nous sort à table, alors que ça cause mariage à la télé :

« -moi, plus tard, je veux me marier avec mon copain O. et ma copine M. »
en riant je lui réponds
« -Alors O., faudra demander à papa, pour M. ça se négocie en ce moment, mais alors les deux ma puce, ça ne sera pas possible je pense. »

Sa réaction, si naturelle, elle se met à pleurer parce qu’elle les aime tous les deux, elle voit pas pourquoi ça pose problème. S’en est suivi une longue discussion sur la différence entre les copains et les amoureux, qu’on se mariait avec l’amoureux… On pensait la chose acquise.

Mais ce soir, en voiture, elle me sort cash
« je veux me marier avec ma copine M. »
doucement, je lui dis « tu sais, souvent, les filles se marient avec des garçons… »
« ah d’accord. Papa alors. »

Œdipe vous avez dit œdipe ?