Foutez la paix aux mamans !

Un moment que je n’ai pas écrit ici, très désappointée par une réunion du projet des rythmes scolaires dans laquelle on a demandé très clairement de NE PAS PARLER du projet, ne pas favoriser la propagation des idées. C’est totalement contraire à ma façon de voir les choses et de penser, pour moi quand une idée est bonne, ou qu’elle est au début d’un truc sympa, il faut prendre un mégaphone et la crier sur tous les toits. Mais non, à l’éducation nationale, c’est chuuuuuuuuuuut, des fois que tout le monde suive cette idée et qu’on se mettait à devoir examiner tous ces projets un par un, au lieu d’envoyer paître en bloc tous ceux qui ont décidé de ne pas rentrer dans le cadre (ridicule) de cette réforme…

Bref, je suis pas venue vous parler de ça, mais d’un truc qui me tient à coeur depuis un moment, un petit coup de gueule à pousser…

Quand vous êtes maman, ou que vous allez l’être, une foultitude de personnes très bien intentionnées et très bien pensantes vont venir vous dire quoi faire.

Alors attention, surtout si c’est votre premier bébé, vous êtes sans doute preneuse de bons conseils, mais des vrais conseils, pas des conneries…

Tu es enceinte ? oh super (ou pas) ! Alors passé le moment où on vous demande si vous avez la nausée, si vous êtes immunisée contre la toxo, si vous avez du diabète (tu veux pas que je te file mes derniers résultats d’analyses aussi ? non ? ça a l’air de t’intéresser ! J’ai eu mon prélèvement vaginal aussi, atta, je te retrouve ça ! ) vient alors le « Tu vas l’allaiter ? »
Des fois tu t’es posé la question, des fois pas encore. Dans tout les cas, c’est super intime comme question. Alors ta soeur, ta meilleure amie, ok ok, mais la vague connaissance que tu croises à la boulangerie et à qui tu n’as pu cacher ton bidou un peu rond….

Et là tu as les deux réactions :

« oh oui, IL FAUT l’allaiter, c’est mieux pour le bébé, c’est plus sain et surtout c’est naturel ! » euh ouais, mais bon, moi je sais pas mais je le sens pas l’allaitement, c’est bien les biberons non ?…
Bouuuuuuuuh vilaiiiiiine, mauvaise mère, au bûcher !

« Allaiter, mais ça va pas, on n’est pas des vaches ! Et puis sortir tes seins de partout comme ça, je trouve ça d’une impudeur !! » Ah… moi pourtant, dans mon bide, je le sens bien ce truc, j’ai l’impression que ça va être sympa pour mon bébé et moi… Mais c’est vrai que je vais devoir montrer mes seins à tout le monde et tout ? Pas cool ça…
Bouuuuuuuuuuh, la femme asservie, sors du XIXème siècle !

Non mais sérieux quoi !!!!! Si’l y a bien une décision importante qu’il faut que la maman sente au fond de son bide parce que c’est pas quelque chose de facile, c’est bien allaiter ! C’est intime, ça fait mal au départ, surtout si on est mal conseillée, mal accompagnée (hein…), bref, c’est pas les oignons de Mme Machin que tu croises dans la rue.

Mamans, faites selon votre coeur !

Ensuite, tu as ton beau bébé tout neuf, et là, plein de tes beaux principes volent en éclat, parce que, parce que, ben c’est pas facile, ton bébé est à part des autres, ce qui va lui convenir ne conviendra pas au fils de Mme Machin, et des fois, ce qui conviendra à numéro 1 n’ira pas du tout à numéro 2… Mais tout, genre, le couchage, le lait, le rythme, les couches, bref, tout !

Parfois, tu es avide de conseils, surtout si un souci te déborde…

Le pire, entendu souvent lors de l’expérience douloureuse d’une de mes proches (<3)

Un bébé, ça pleure !

Oh putain, c’est pas vrai ?? Un bébé ça pleure ? On m’avait pas dit moi, je pensais pas !

Mais bien sûr que tu sais qu’un bébé ça pleure ! Le truc le plus dur c’est de savoir pourquoi notre bibou est si mal… Et là, cette réflexion te renvoie ta culpabilité pleine face, tu sais pas le calmer, tu n’y arrives plus, tu es épuisée. Mais Mme Machin elle sait bien que c’est nooooormal que ton bébé hurle en se tordant. ELLE SAIT.

C’est des coliques, tous les bébés ont des coliques, un peu de patience que diable !

Mais oui mais oui, c’est ça sans doute, c’est toi qui n’es pas patiente… Mais…. Dans le fond de ton bidou tu sais… Et tu avais raison ma belle ! Non c’était pas normal, et tu as eu raison de t’accrocher à ton intuition. LesGens, ceux qui savent si bien, ils ne partagent pas ta vie, tes nuits, ils ne connaissent pas ton bébé tout neuf. Alors ces phrases toutes faites, basta quoi ! Si seulement ils avaient pu te conseiller, mais vraiment quoi, en cherchant à comprendre. Ou alors simplement compatir et se taire quand on ne sait pas.

Enfin voilà, pour toute la vie de ton bibou, tu auras des « CONseils », des trucs dont tu peux juste ne rien faire. A chaque étape, à chaque difficulté, Mme Machin sera là pour te toiser et te dire qu’elle, elle ferait mieux que toi. Ses enfants à elle ne pleuraient pas, ils ont été propres à 8mois, ont marché à 9, et se sont mis à parler à 11 (et ils ont sauté la moyenne section de maternelle !!! Si ça c’est pas une preuve !) . Parce qu’elle, elle savait. J’aimerais parfois remonter le temps pour voir, et parfois me délecter de voir qu’elle aussi, elle ne savait pas, elle s’est sentie aussi perdue que toi. Mais elle ne te l’avouera jamais ça, faut pas déconner, elle est parfaite elle ! Son fils avait des notes parfaites à l’école, est devenu médecin, n’est jamais sorti en boîte de nuit, ou dans tous les cas ne buvait pas, n’a jamais fait aucune erreur dans son parcours d’enfant et d’adolescent. Ça c’est grâce à cette mère parfaite qu’elle était.

J’ai écouté récemment un pédopsychiatre à la radio, il disait que ses parents n’étaient pas parfaits, qu’aucun parent n’est parfait, et c’est dans cette imperfection que l’enfant peut se construire.

Ton enfant regarde la télé ? Mais c’est maaaaaaal ça, tu démissionnes pour laisser la place à Garfield et Barbapapa ?!! Tu devrais avoir honte de t’octroyer un petit moment tranquille pour taper ce billet ! Non, chez maman parfaite, pas de télé.

Tu grondes ? Mais ça va pas non ? En plus je t’ai entendu, tu as crié lorsque ta numéro 2 a coupé les cheveux de numéro 1 (sic…). On laisse l’imagination de nos enfants aller, et si elle a envie de tester ses aptitudes à la coiffure, ben on laisse faire, au pire une petite remontrance. MAIS BIEN SUR !

M’enfin, sérieux, vous en connaissez des gens parfaits ? mais genre vraiment ? Qui n’ont fait aucune erreur dans leur vie ? Si c’est le cas, sont pas trop ennuyeux ?…

Parce qu’on avance avec ses erreurs, ses erreurs d’enfant, d’adolescent, de maman… Et pour le coup, après, ON SAIT. Enfin, on sait ce qu’on aurait pas du faire, mais c’est un bon début quand même !!

Enfin, pour vous faire sourire, un dernier conseil, donné par mon grand-père :

« Il faut qu’un nouveau né pleure 1/4h par jour, pour que ses poumons se développent bien ! »

Et là problème, le premier mois de sa vie, ma numéro 2 ne pleurait quasiment jamais. Elle disait si elle avait faim, si elle était sale, une fois le problème résolu, fini, plus de pleurs. J’ai eu de la chance ! Non ? Il FAUT qu’elle pleure ? Je fais quoi, je la pince ? 😀

Allez, suivez votre coeur les mamans, c’est la bonne voie, ça j’en suis sûre !

Soyez imparfaite, soyez vous même, c’est ça l’idéal pour votre enfant !

Et vous qui êtes professionnel de la petite enfance, médecin, infirmière, ou juste maman qui a trouvé LE truc, si vous avez de vrais bons conseils à donner, des vrais qui peuvent nous aider à avancer, allez-y, faites vous (nous) plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge